Eva Heim

FADO SSP Unil - Eva Heim

Eva Heim a été nommée Professeure associée de psychologie clinique interculturelle à l'Institut de psychologie dès le 1er août 2021.

Eva Heim a rejoint l'Institut de psychologie en février 2021, d'abord en tant que Professeure remplaçante, puis en tant que Professeure associée. Elle a étudié la psychologie clinique à Fribourg et à Berne. Pour sa thèse de doctorat qu’elle a défendu en mars 2009 à l’Université de Berne, elle a mené une recherche en Bolivie auprès de femmes peu fortunées qui subissaient de la violence conjugale. Plus spécifiquement, cette recherche portait sur la décision des femmes de se séparer ou de rester avec leur conjoint violent.

Après son doctorat, Eva Heim a fait partie de la gestion du Pôle de Recherche National Nord-Sud, à l’Université de Berne. De 2015 à 2021, elle a été Maître Assistante à l’Institut de Psychologie à l’Université de Zürich. Ses recherches se situent dans les domaines de la psychologie clinique interculturelle et de la santé mentale globale, ce qui inclut l’adaptation culturelle des interventions psychologiques, les aspects culturels dans la psychopathologie, ainsi que la stigmatisation et la discrimination liées aux troubles mentaux.

En collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé et le Ministère de la Santé au Liban, Eva Heim a mené des recherches sur l’évaluation et l’adaptation culturelle du programme Pas-à-Pas – un programme d’auto-aide encadré pour traiter la dépression, qui cible différents groupes socio-culturels qui ont vécu des adversités.

Les enseignements de la Prof. Heim portent principalement sur la psychologie clinique interculturelle. Afin de situer la psychologie clinique dans une « vision globale », ses cours recouvrent des sujets comme : la politique et les systèmes de santé mentale, les droits humains et les déterminants sociaux de la santé mentale.

Dans ses différents projets, Eva Heim combine les méthodes quantitatives et qualitatives. Ses recherches en psychologie clinique sont également enrichies par des méthodes issues des sciences sociales. Au sein de l’Unil, elle compte poursuivre cette approche interdisciplinaire, afin d’explorer le lien entre le contexte social et culturel, la psychopathologie et la psychothérapie.

Suivez nous:      
Partagez: