Miriam Tola

tola.jpg

Miriam Tola, professeure assistante en prétitularisation conditionnelle

Miriam Tola a été nommée professeure assistante en prétitularisation conditionnelle en humanités environnementales au sein de l’Institut de géographie et durabilité partir du 1er février 2020.

Version du 21 janvier 2020

Miriam Tola décroche un Bachelor en communication et études du cinéma à l'Université La Sapienza à Rome et un Master en Women’s and Gender Studies de l’Université Rutgers (2012), puis y réalise une thèse de doctorat autour de l’écologie des communs (2016).

Elle devient ensuite chercheuse invitée et chargée de cours à l’Université Northeastern de Boston, où elle dispense un enseignement sur le genre au cinéma, les pratiques féministes, ainsi que les médias et l’environnement.

Ses recherches interdisciplinaires suivent deux grands axes :

  • d’un côté, la résurgence des communs (une forme d’auto-gouvernance ni publique, ni privée) dans la théorie politique et les mouvements sociaux,
  • de l’autre, les pratiques activistes et médiatiques qui défient les tropes genrés et raciaux dans un contexte de politique environnementale.

À partir d'une perspective féministe et décoloniale, elle met en lien des sujets aussi variés que l’écologie politique des communs, les droits de la nature, l’Anthropocène et l'élaboration des récits alternatifs autour du changement climatique. 

Ses cours, très interactifs, s’appuient sur des outils créatifs et critiques (p.ex. les technologies de l’image), aptes à disséquer les enjeux socio-environnementaux contemporains.

Suivez nous:  

Les liens

Partagez: