Et vous, comment avez-vous choisi vos études?

Noémie Schürmann, Baccalauréat en sciences du sport et de l'éducation physique

L'importance de se préparer à l'examen d'aptitudes physiques

Avant de m’inscrire à l’UNIL, j’hésitais entre le sport et la psychologie. Je me suis donc présentée aux examens d’entrée sans m’entraîner sérieusement et j’ai échoué. L’année suivante, j’ai commencé à me préparer plusieurs mois à l’avance car cet examen est très exigeant, et seules deux tentatives sont possibles. Il est essentiel de demander de l’aide soit auprès d’étudiantes ou d’étudiants ayant déjà passé l’examen, soit sur internet ou sur les réseaux sociaux où l’on trouve les ressources nécessaires pour se préparer au mieux en fonction des exercices demandés. Il y a encore d’autres possibilités comme les séances de sport facultatif pour la préparation aux agrès par exemple. J’ai apprécié de pouvoir aller courir et m’entraîner avec une amie, car ce n’est pas toujours facile de se motiver seule. Et je trouve que cela prépare bien aux études en sciences du sport, où il est difficile de réussir sans le soutien des autres. Dans l’ensemble, il faut être polyvalente ou polyvalent et le fait d’être sportive ou sportif (de haut niveau ou non) n’est pas une garantie pour réussir l’examen d’entrée. Il faut vraiment prendre cet examen au sérieux mais le jeu en vaut largement la chandelle !

Des études polyvalentes et stimulantes

A Lausanne, nous avons la chance d’avoir une excellente offre de pratiques. Le niveau est élevé et nos professeur·e·s sont tous très qualifiés, ce qui est très appréciable. Parallèlement aux pratiques, le cursus comprend une bonne part de cours théoriques qu’il ne faut pas négliger car ils demandent beaucoup de travail (physiologie, anatomie, biomécanique). Ce sont des études très ouvertes qui offrent des enseignements tant en biologie, en sociologie ou en histoire et nous ouvrent ainsi les portes de plusieurs domaines professionnels différents en plus de l’enseignement. Ce qui est chouette, c’est que nous passons autant de temps à la bibliothèque que sur les terrains de sport, et que dans les deux cas nous travaillons. Nous entendons souvent les étudiantes et étudiants d’autres facultés nous dire que nous passons nos journées au stade, mais ce qu’ils ne comprennent pas toujours, c’est que nous y sommes pour nous entraîner et travailler. Les études en sciences du sport sont très polyvalentes et demandent autant de travail physique que de travail intellectuel.

Un cadre d'études exceptionnel et une grande famille

Si vous hésitez à entreprendre des études en sciences du sport, lancez-vous, vous ne le regretterez pas! Personnellement, je pense que c’est l’un des meilleurs choix que j’aie pu faire. Il y a une ambiance géniale, on se connaît toutes et tous, on est très unis et on se sent un peu comme une grande famille. Le contact avec les enseignant·e·s est très facile, surtout dans les pratiques où ils connaissent souvent nos prénoms. Et si vous avez l’occasion de partir en échange, n’hésitez pas car c’est une excellente occasion de découvrir d’autres personnes et d’autres lieux d’études. Mon séjour de 6 mois à Berlin m’a donné l’opportunité d’enrichir mon cursus d’études, en plus de perfectionner une langue étrangère. C’est aussi grâce à ce séjour que j’ai pu mieux me rendre compte de la richesse des études en sciences du sport à l’UNIL, car nous avons un campus exceptionnel, tant du point de vue des infrastructures à disposition que de sa situation au bord du lac !

Partagez:
Unicentre - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 11 11
Fax +41 21 692 20 15