Et vous, comment avez-vous choisi vos études?

Anne-Sophie Augier, Baccalauréat universitaire en sciences des religions

Mieux connaître les cultures

Mes années d’expérience en tant qu’infirmière en Suisse et au Bénin m’ont confrontée à une altérité culturelle permanente. Aux urgences pédiatriques en Suisse, la majorité des personnes reçues sont d’origine étrangère, ce qui soulève parfois des difficultés de compréhension culturelle ou/et linguistique. Les problématiques rencontrées dans les soins peuvent aussi être reliées aux traditions religieuses des patient·e·s et de leur famille. Constatant que peu de choses étaient mises en place pour permettre une meilleure compréhension entre le personnel soignant et les patient·e·s dans ces situations, j’ai eu envie de me former pour mieux connaître ma propre culture et celle des autres afin de participer à l’évolution des connaissances et pratiques de soins dans le domaine interculturel.

Une approche pluridisciplinaire des religions

L’approche pluridisciplinaire constitue l’un des points forts des études en sciences des religions. Le cursus possède une orientation historique importante et propose de comprendre comment l’objet « religion » s’intègre dans les cultures et dans les sociétés selon les traditions religieuses que l’on choisit d’étudier, qu’elles soient anciennes ou contemporaines. A cela s’ajoutent les différentes approches des sciences humaines (anthropologiques, sociologiques, psychologiques, etc.) qui nous permettent de concevoir nos objets d’études sous des angles différents. L’apprentissage des langues liées aux religions que l’on a choisies est un autre point fort de ces études, car cela nous permet de lire et d’étudier des textes directement dans leur langue d’origine. Ce sont donc des études très denses et la charge de travail est importante. La taille réduite de la faculté facilite une ambiance très agréable entre les étudiantes et les étudiants des deux filières et nous avons la chance d’avoir un coeur de faculté, où nous nous retrouvons et discutons beaucoup. Le contact avec les membres du corps professoral est aussi très facile.

De multiples débouchés professionnels

Les études en sciences des religions ne sont pas très connues et nous sommes souvent assimilé·e·s aux étudiantes et étudiants en théologie. L’objectif pour nous est donc de pouvoir présenter notre formation en expliquant ce que nous pouvons faire. Grâce à notre cursus varié et aux horizons différents de chacune et chacun, les débouchés sont nombreux. Certaines personnes partent dans le milieu du journalisme, dans les ONG en tant que médiatrice ou médiateur ou en tant qu’experte ou expert, d’autres restent dans le milieu de la recherche. Personnellement, je serais intéressée à coupler mes formations et m’engager dans la voie de l’enseignement en sciences infirmières, dans le but de sensibiliser les étudiantes et les étudiants aux problématiques interculturelles et interreligieuses dans le milieu des soins.

Partagez:
Unicentre - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 11 11
Fax +41 21 692 20 15